Le contenu de cet article est destiné aux: 
Novices concernant le sujet traité 25/100 de probabilité d'intérêt
Intermédiaires concernant le sujet traité 50/100 de probabilité d'intérêt
Avancés concernant le sujet traité 80/100 de probabilité d'intérêt

Le groupe Facebook inc. a changé de nom pour devenir Meta. Le réseau social Facebook et Instagram ainsi que la messagerie WhatsApp font parties du groupe Meta, anciennement Facebook Inc.
Ce changement de nom était l’occasion d’annoncer également la vision du groupe. En effet, Mark Zuckerberg travaille depuis plusieurs années déjà sur le Metavers.
Depuis la création de Facebook, la motivation de Mark Zuckerberg est de permettre aux gens de se connecter entre eux, de discuter, d’échanger des photos. En d’autres mots, de se sociabiliser en ligne.
Cette vision est toujours cohérente, notamment lorsqu’en 2012, le groupe rachète Instagram pour 1 milliard de dollars. C’est une somme conséquente et ce réseau social permet de mettre sa vie ou d’exposer sa vie ou celle d’un personnage à tout le monde, dans le monde entier. Il n’y a pas de frontière sur Instagram ni Facebook, des gens de l’autre bout du monde peuvent voir un profil et inversement ; nous sommes tous connectés dans le même univers.
Ce mot univers, justement c’est le fameux metavers qui est la contraction entre « meta » et « univers ». Meta signifie au-delà ou alors défini comme « dedans et dehors en même temps ». Par exemple, la métacognition est la capacité de savoir que l’on sait – réflexion extérieure que nous pouvons percevoir de l’intérieur.

Le metavers est le futur des relations

Sur leur site, nous voyons que Meta explique le futur des connexions sociales. La vision de l’entreprise est d’aider à amener le metavers à la vie. Donc le changement reflète leur engagement envers ce futur, le metavers.

Le concept des réseaux sociaux dans un metavers, ce n’est pas seulement avoir une page internet comme support, mais tout un univers complet en trois dimensions dans lequel on pourrait se promener, se poser (au pauser), contempler des paysages, voir des gens ou des avatars incarnés par vous et moi. On pourrait penser à un jeu vidéo, d’environnement virtuel et d’avatars. En effet, il y aura certainement la possibilité de jouer avec ses amis ou des inconnus.

Travailler dans le métavers

Avec le service Workplace, il est déjà possible d’organiser des séances de travail avec votre entreprise et l’ensemble des employés à distance. Tout le monde en distanciel, mais tous connectés dans le même salon à travers le metavers pour discuter, avancer sur des projets, assister à des conférences où nous pourrons nous connecter avec d’autres personnes.
Microsoft a sorti également l’équivalent de Workspace, qui est un lieu virtuel pour se retrouver en télétravail.Example of Mesh for Teams - metavers

En soi, l’idée n’est pas nouvelle. Elle a été exploitée un bon nombre de fois dans le cinéma. Des personnes qui se représentent sous un avatar, cela fait déjà partie de notre quotidien. Certains Youtubers et Tiktoker (exemple ici) ont créé leur avatar en 3D qui peut se déplacer et bouger grâce à la motion capture. Lil Miquela dans une autre mesure est un personnage créé par deux personnes et suivi par 3 millions de personnes sur Instagram. Ou encore CodeMiko qui fait de la motion capture en live. Moi-même, je l’avais expérimenté lorsque j’ai donné un cours en février 2021 lors du confinement, j’avais créé un avatar qui reprenait les expressions de mon visage, j’avais une tête d’ours rigolote.
Ce sont les early adopters qui utilisent cette technologie dans les réseaux existants qui n’est pas à la base vraiment conçue pour cela. Ce qui suggère que le metavers pourrait faciliter la création de meta-humain (c’est déjà le cas avec Unreal Engine) dont le moteur graphique permet d’avoir une bonne restitution de la texture de la peau, des cheveux et des mouvements.

metavers-metahumain-agencebbs

NFT – blockchain et metavers

Le metavers n’est pas un énième monde virtuel où l’environnement sera standardisé, aseptisé. Avec l’émergence des NFT et des processus de blockchain, nous pouvons aussi se projeter dans un monde personnalisé et appréhendable. Un lieu sécurisé par une technologie pratiquement inviolable où nous pourrons acheter des objets uniques.
Facebook a senti dès 2004 que les gens avaient besoin de se réunir, c’est la raison du succès tant au nombre d’utilisateurs journalier qui dépasse le milliard. Aujourd’hui, leur vision est le metavers, d’ailleurs le groupe avait racheté la société Oculus pour 2 milliards de dollars. Là encore une somme astronomique. L’industrie du jeux vidéo est puissante, chez Oculus leur vision est plutôt claire « Ne vous y trompez pas : la VR est une plate-forme sociale, et bientôt il sera plus facile que jamais de se réunir avec vos amis. », nous pouvons lire sur leur site internet.

N’oublions pas que pour l’heure, le metavers n’est pas qu’au stade de préexistence, les casque de VR ou d’AR sont encore peu démocratisés en Europe du moins. À la fois couteux et peu pratiques, l’expérience est satisfaisante mais pas au point de la réitérer tous les jours. En effet, il y aura encore des innovations tant matériel que logiciel qui seront nécessaires pour créer un metavers digne de ce que les films nous ont déjà montré et démontré avec succès. Sans oublier qu’au 1er novembre le groupe Meta a publié deux papiers scientifiques. Le premier est une peau artificiel, le deuxième est un algorithme qui permet de comprendre le toucher. Depuis plusieurs années, le Facebook Reality Labs et le Research Center Facebook (centres de recherches chez Meta) développent des moyens de communication par la pensée ou des outils de communication basés sur l’EMG (électromyographie) et des interfaces neuronales. Ce sont avec des avancées dans ces domaines que cela donnera plus d’aisance à l’utilisation du metavers.

N’oublions pas que Facebook est le créateur d’un code de programmation React, dont le site Facebook en est intégralement conçu. Ce code permet de créer des sites aujourd’hui, qui promeuvent une vitesse de chargement très rapide. Il suffit d’en juger la performance du site Facebook malgré le milliard d’utilisateurs journalier sur la plateforme !

L’annonce de Mark Zuckerberg nous a partagé sa vision, c’est-à-dire la direction dans laquelle il veut amener son groupe pour les prochaines décennies et embarquera avec lui certainement des milliards de personnes !

Il me semblait essentiel, en cette fin d’année, de vous résumer avec recul ce qu’est le metavers, c’est aussi l’avenir de notre métier en marketing digital !

Quelles sont les limites du metavers ? Sommes-nous à un tournant où il faut repenser notre bonne vieille vision du modèle digital ?

L’Agence BB Switzerland® est très active dans la recherche et l’innovation dans le but d’accompagner et de trouver des opportunités d’affaires pour ses clients.

Contacter l'auteur de l'article