Le contenu de cet article est destiné aux: 
Novices concernant le sujet traité 95/100 de probabilité d'intérêt
Intermédiaires concernant le sujet traité 30/100 de probabilité d'intérêt
Avancés concernant le sujet traité 20/100 de probabilité d'intérêt

En 2021, le Bitcoin a parcouru un long chemin. Non seulement en termes de prix, mais surtout la perception du public commence à changer. Souvent critiqué comme un actif spéculatif volatile, le Bitcoin est en passe de devenir un choix de paiement usuel. Il est vrai, aux Etats-Unis nous pouvons acheter une voiture Tesla. En Suisse nous pouvons payer sa prime d’assurance AXA. Et bientôt bien plus encore !

Cette nouvelle option de paiement n’engendre aucun frais supplémentaire pour les clients. Si elle est concluante, cette expérimentation pourrait être élargie avec d’autres cryptomonnaies.

Paiement en Bitcoin pour les clients suisses

La nouvelle option de paiement est disponible pour tous les clients en Suisse depuis le début du mois d’avril. Il est possible de payer ses primes pour tous les produits (hors assurance-vie) d’AXA. L’entreprise enverra bientôt des factures avec le QR code de paiement bitcoin pour rendre la transaction transparente et encore plus simple.

Aucun frais pour les assurés

Cette nouvelle option de paiement est proposée sur les décomptes adressés par email à chaque particulier. Si la personne choisit de payer en bitcoins, elle sera redirigée var le site « Inapay », une plateforme suisse permettant d’accepter des paiements en monnaie numérique où elle pourra effectuer la transaction. Aucun frais n’est prélevé.

AXA - bitcoin

C’est le courtier en cryptomonnaie Bitcoin Suisse qui sera ensuite chargé de recevoir les actifs et de les convertir en francs suisses en échange d’une commission de 1,75%. Par conséquent, Axa ne détient aucun bitcoin dans son bilan. Ce service a donc un coût qui est supporté par le client lors du paiement en cryptomonnaie.

« AXA réagit ainsi à la demande croissante de ses clientes et clients souhaitant un plus large choix de moyens de paiement, et en particulier des solutions reposant sur les nouvelles technologies », déclare Claudia Bienentreu, responsable Open Innovation chez AXA Suisse, lit-on sur le blog de la firme.

Pas de cryptomonnaie dans le bilan

Les bitcoins arrivent-ils directement dans le portefeuille bitcoin d’AXA ? Non, nous assure l’assurance, c’est le courtier en cryptomonnaies Bitcoin Suisse qui réceptionne les bitcoins et les convertit en francs pour AXA. Ainsi, AXA ne détient pas de bitcoins dans son bilan.

Cette nouvelle est un nouveau bond en avant pour l’adoption du Bitcoin. Plus tôt cette année, c’était Tesla, entreprise de véhicule électrique, a annoncé que les clients pouvaient acheter leur voiture en Bitcoin. En plus des bitcoins, d’autres moyens de paiement verront bientôt le jour, notamment TWINT, service très utilisé en Suisse.

De plus, l’offre de moyens de paiement et de services sera élargie pour l’accès par le Web et par l’application myAXA. Cela démontre que l’assurance a une volonté de s’intégrer dans le paysage des nouvelles technologies et de s’adapter aux changements des usages de ces clients.

 

Source

L’agence BB Switzerland® est très attentive dans le domaine des nouvelles technologies. Nous avons nos routines, s’informer et être attentif aux nouveautés qui touchent de près ou de loin au marketing digital.

Contacter l'auteur de l'article